L’Am√©rique par les chemins de traverse

Le blog de Fabienne Sintes


Shutdown

Barack Obama saison 2

Vendredi soir si tout va mal, pour la premi√®re fois depuis 15 ans, le gouvernement Am√©ricain sera en ¬ę¬†shutdown¬†¬Ľ. Faute de s’entendre sur le budget, les parlementaires vont provoquer un blocage total. Depuis des mois, Washington fonctionne sur des lois de finance provisoires. La derni√®re expire donc ce vendredi.Puisque les d√©penses n’auront pas √©t√© vot√©es, il deviendra impossible de payer les¬†employ√©s f√©d√©raux¬†ou de faire fonctionner tous les services li√©s √† l’Etat de pr√®s ou de loin.

Les deux camps n√©gocient depuis le d√©but de la semaine, Obama a r√©uni d√©mocrates et r√©publicains mardi mais la partie de Poker menteur continue. Les r√©publicains et les d√©mocrates ne sont d’accord ni sur la r√©partition, ni sur le montant √† √©conomiser. 33 milliards pour les uns 40 pour les autres.

Le ¬ę¬†shutdown¬†¬Ľ avait d√©j√† marqu√© la pr√©sidence Clinton apr√®s son √©chec aux √©lections √† mi-mandat.¬†Six jours du 14 au 19 novembre 1995. Presque¬†trois semaines du 16 d√©cembre au 6 janvier 1996.

Concr√®tement, pour les Am√©ricains qu’est ce que √ßa veut dire¬†: 800¬†000 fonctionnaires sont menac√©s de ch√īmage technique. Les ordures ne seront plus ramass√©es; le DMV (l’√©quivalent de la pr√©fecture pour toutes les d√©marches administratives) sera ferm√©¬†; l’IRS aussi (les imp√īts), et nous sommes en pleine p√©riode de ce qu’on appelle le ¬ę¬†tax return¬†¬Ľ. Ca veut dire que c’est en ce moment que l’Etat rembourse le trop pay√©, ce qui est tr√®s fr√©quent. L’agence en charge des pr√™ts aux PME sera ferm√©e, ce qui peut bloquer des embauches potentielles; ¬†l’agence de protection de l’environnement ne fonctionnera plus mettant un frein √† de nombreux projets¬†; l’agence en charge de l’habitat qui garantit 30% des pr√™ts immobiliers se mettra en veilleuse et les signatures devront √™tre recul√©es. Or le printemps est traditionnellement¬†la saison du¬†pic des achats dans la pierre¬†; Homeland Security sera dans l’incapacit√© d’effectuer les v√©rifications √©lectroniques qui autorisent les employeurs √† signer des contrats; ¬†les ¬ę¬†Smithonians¬†¬Ľ -tous les mus√©es de Washington- devront fermer leurs portes. Le zoo de la capitale aussi. C’est la p√©riode des cerisiers en fleur en ce mois d’avril (le Cherry Blossom), il y a de tr√®s nombreux touristes qui peuvent d√®s ce week-end se retrouver d√©sŇďuvr√©s, priv√©s de visite et de la parade pr√©vue samedi, qui attire des milliers de personnes dans la ville. Cela repr√©sente au moins 500¬†000 entr√©es ¬ę¬†perdues¬†¬Ľ pour les mus√©es.

Les fonctionnaires eux, ne savent pas encore s’ils devront aller travailler, s’ils sont consid√©r√©s comme ¬ę¬†indispensables¬†¬Ľ ou pas, ce qu’ils ont l’obligation de faire ou pas, ni s’ils seront pay√©s ou pas en fonction de leur administration et de son fonctionnement. En 1995, tout le monde avait fini par recevoir son ch√®que de fin de mois intact…

Bref, on s’achemine (peut-√™tre¬†!) vers un √©norme pataqu√®s.¬†Et notez que¬†la bataille du moment concerne l’exercice fiscal 2010/2011¬†! Celui en cours. Pas le budget 2012 qui fera l’objet lui aussi d’une¬†guerre acharn√©e imm√©diatement derri√®re.

Obama hier a renvoy√© chacun dans ses propres cordes et demand√© √† tous d’arr√™ter de se comporter comme des enfants¬†; puis il est parti pour une r√©union publique en Pennsylvanie. Les R√©publicains s’en √©tranglent encore de fureur.

La question est de savoir à qui profite le blocage ? En 1995, Clinton avait retourné la situation à son avantage. Cette fois, les Américains renvoient dos à dos Démocrates et Républicains. (Ici)

Enfin, la question ne se posait pas en 1995, mais modernit√© oblige, les employ√©s f√©d√©raux vont probablement devoir, le temps du blocage, rendre leur Blackberry !! Et puis, sous Clinton √† l’√©poque, ¬†le ¬ę¬†shutdown¬†¬Ľ avait eu une cons√©quence inattendue dont on imagine assez mal qu’elle puisse se reproduire aujourd’hui¬†: les fonctionnaires de la pr√©sidence √©taient quasiment tous absents en attendant la fin de la crise. La ¬ę¬†West Wing¬†¬Ľ √©tait donc presque vide. Seuls restaient ceux qui n’√©taient de toute fa√ßon pas pay√©s¬†: les stagiaires.

Et qui était en stage à la maison blanche en novembre 1995 ? Monica Lewinsky !

Have a nice day.

(Note de derni√®re heure: grosse r√©union autour d’Obama √† nouveau cette nuit pour essayer de trouver une solution…)

3 commentaires pour “Shutdown”

  1. couturier dit :

    On trouve un tr√®s bel exemple du “shutdown” dans un √©pisode de la s√©rie √† la Maison Blanche (The West wing), dans la saison 5, pour les personnes int√©ress√©es.

  2. fabiennesintes dit :

    Ah bon ? C’√©tait pas plut√īt un “filibuster” ? Une obstruction parlementaire ??? Faut que je revois mes classiques…

  3. Horace92 dit :

    Shutdown ! non.
    Pataquès, blocage ! oui.
    Bel exemple d’acculturation rampante.

Laisser un commentaire

londres

Recopiez le code ci-dessus afin que votre commentaire soit pris en compte.