L’AmĂ©rique par les chemins de traverse

Le blog de Fabienne Sintes


La vie sans facebook

En ville

 Une universitĂ© AmĂ©ricaine de science et technologie a dĂ©cidĂ© de sevrer les Ă©tudiants pendant toute une semaine de « social network ». Plus d’accès Ă  facebook ni a twitter sur le domaine de la fac. Ca n’est pas une punition, c’est un exercice. Ils auront tous une dissert’ Ă  faire Ă  la fin du mois sur le sujet. Les tĂ©lĂ©phones portables ne sont pas supprimĂ©s. Ni les emails, qui semblent ĂŞtre un mode de communication dĂ©jĂ  dĂ©passĂ©. Les jeunes devront en revanche tenir 8 jours sans savoir instantanĂ©ment oĂą sont et ce que font leurs amis du bout de la ville, du bout du campus, ou de la pièce Ă  cĂ´tĂ©.A nous qui sommes nĂ©s Ă  l’âge de pierre et avons dĂ©couvert les ordinateurs avec Atari, ça ne parait pas insurmontable. L’expĂ©rience n’est pas si Ă©vidente lorsqu’on a 16 ou 17 ans.

Le professeur Ă  l’origine de cette idĂ©e sait bien que les “Smart Phones” permettent de contourner l’obstacle. (Il en a sĂ»rement un lui aussi), mais il a demandĂ© Ă  ses Ă©tudiants s’ils trichent, de lui expliquer pourquoi ils ont Ă©prouvĂ© le besoin compulsif de braver l’interdiction.

Si vous avez la curiositĂ© d’aller cliquer sur le lien de npr qui interroge les Ă©lèves et leur prof, (ici) vous entendrez amusĂ©s la rĂ©action horrifiĂ©e des jeunes quand on leur demande comment ils vivraient si on leur supprimait aussi le « texting » et tout le vocabulaire improbable qui va avec.  Parce qu’ici, et on y arrive en France très vite aussi, plus personne ne se tĂ©lĂ©phone. D’ailleurs on en viendrait presque Ă  se demander Ă  quoi sert la fonction tĂ©lĂ©phone des tĂ©lĂ©phones (!!)

Pour le plaisir et pour les amateurs anglophones, voici un petit florilège de “texting”. On connaĂ®t tous le LOL (Laugh Out Loud) qui a largement passĂ© l’atlantique, transformĂ© en MDR depuis peu de temps (Mort De Rire). La liste exhaustive des abrĂ©viations est ici:

(Je signale au passage que beaucoup de ces « expressions » sont passĂ©es depuis longtemps dans le langage courant et parlĂ©. Les 2 premières notamment…)

OMG Oh my god

ASAP As soon as possible

?4U Question for you

L2G Like to go ?

AAMOF As a matter of fact

AITR Adult in the room

BBIAM Be back in a minute

TGTBT Too good to be true

ROTFLUTS Rolling on the floor laughing unable to speak (mon préféré)

Npr a aussi interrogĂ© un anti-social media, qui Ă©crit depuis des annĂ©es que facebook ne fait que crĂ©er des liens artificiels (ce qui est vrai), il suggère plutĂ´t que d’interdire, de demander Ă  chaque Ă©lève de donner 1 cent a un organisme de charitĂ© Ă  chaque fois qu’il accède Ă  un rĂ©seau social. CA se mĂ©dite…

AAND

(Have a nice day)

2 commentaires pour “La vie sans facebook”

  1. Jacques dit :

    Bonjour Fabienne,
    sans doute vous souvenez-vous, je vous avais envoyĂ© un jour ( l’Ă©tĂ© de l’an dernier) un mail qui suivait un “des bombes tĂ©lĂ©commandĂ©es Ă  distance” lancĂ© dans un flash d’infos.
    Pour rester dans les texting, ou abréviations, celle-ci: ( vous qui voyagez beaucoup)
    ALITALIA: Always late in take-off, always late in Landing
    SABENA; Such a bad experience, never again
    et je teste vos résistances:
    LUFTHANSA: Let us fuck the hostess and nobody says anything ( oui, je sais, c’est lourd, mais I could not resist….)
    Have a nice day.
    Jacques

  2. fabiennesintes dit :

    J’adore ! ;))

Laisser un commentaire

tangente

Recopiez le code ci-dessus afin que votre commentaire soit pris en compte.