L’Am√©rique par les chemins de traverse

Le blog de Fabienne Sintes


Article(s) du 29 avril 2009

Eternuer à Mexico

Mercredi 29 avril 2009

Il ne fait pas bon √©ternuer √† Mexico. Je l’ai constat√© cet apr√®s-midi. C’est peut-√™tre moi qui devient parano, mais n’√©tant pas, fausse modestie mise √† part, du genre √† faire se retourner sur moi les gens dans la rue, j’en ai d√©duit que c’√©tait plut√īt mon √©ternuement qui avait attir√© sur moi l’attention de ces 2 Mexicains… En tout cas, aucun risque que ce soit mon sex appeal du moment

 © fs

© fs

J’ai poursuivi mon chemin bien entendu, et eux aussi. Les Mexicains ne sont pas du genre √† paniquer. Ils ont bien du m√©rite. On leur a d’abord enlev√© leurs 2 piliers: Dieu et le Football, en fermant les stades et les √©glises. Ils ont perdu ensuite juste apr√®s leurs √©coles et leurs universit√©s; leurs parcs, leurs zoos, leurs mus√©es, leurs piscines. Depuis hier, plus de restaurants, plus de bars, plus de salles de billards. Je ne dit pas que ce n’est pas bien. Juste que nous paniquerions s√Ľrement pour bien moins que √ßa.

Ici on n’est pas forc√©ment zen; les rues sont presque vides si l’on compare avec les jours normaux, preuve que tous ceux qui le peuvent restent chez eux; On fait des stocks de nourriture dans les supermarch√©s qui seront peut √™tre les prochains √† fermer; On suit les consignes de s√©curit√© en se lavant les mains 28 fois par jour; Tous les jours une nouvelle rumeur annonce la fermeture des fronti√®res. Mais c’est aussi avec un fatalisme tout Mexicain, que les masques, (que l’on ne trouve pas encore partout), commencent √† faire totalement partie du paysage dans tous les compartiments de la vie quotidienne.

(avec mes excuses pour la qualit√© des photos. Ca doit √™tre l’appareil..;))

 © fs

© fs

 © fs

© fs

 © fs

© fs

Ce qui rend les Mexicains nettement moins sereins, c’est le nouveau nom de cette nouvelle grippe maintenant qu’elle a sem√© ses microbes partout dans le monde: La grippe Mexicaine.

Au moins avec ça, on sent bien qui est responsable et coupable.

Vous me direz, on dit bien “La crise √©conomique Am√©ricaine” pour parler de la crise mondiale. C’est parce qu’il n’y a aucun doute sur le foyer. Et bien les Mexicains d√©sormais sont contents d’avoir les 2 √† grande √©chelle: La crise financi√®re et la crise sanitaire. Ca doit √™tre un nouveau type d’import/export.

Buen dìa